Introduction à la littérature scientifique

Introduction à la littérature scientifique

15 novembre 2020 0 By Judicael P.

Aujourd’hui, je souhaite vous présenter la littérature scientifique. Elle est la somme totale des connaissances scientifiques actuelle. C’est le moyen utilisé par les scientifiques pour communiquer leurs découvertes et s’appuyer sur le travail des autres. Dans cet article, je vais vous expliquer ce qu’est la littérature scientifique, comment elle fonctionne et comment vous pouvez l’utiliser. Cet article s’adresse à toute personne intéressée par la science et ne nécessite aucune connaissance préalable particulière.

Les composants de la littérature scientifique

Les articles sont le moyen principal de communication entre les scientifiques. Chaque article publié apporte une contribution à un domaine scientifique particulier. Si la plupart des contributions sont modestes, des dizaines de milliers d’articles sont publiés chaque année. Par conséquent, dans tous les domaines, les scientifiques passent une grande partie de leur temps à lire pour se tenir au courant de l’état des connaissances. Mais ils écrivent aussi beaucoup pour partager leurs découvertes.

Exemple d’article scientifique

Les articles se présentent sous de nombreuses formes. Les articles de recherche (research paper) présentent de nouvelles découvertes. Dans le contexte de la pandémie actuelle, cela inclut des études qui présentent de nouvelles connaissances sur le virus, ses symptômes et sa réaction aux différents traitements. Mais cela inclut également les avancées technologiques, comme des études sur l’impact de différents matériaux utilisés pour fabriquer des panneaux solaires. Enfin, certains articles sont purement théorique, proposant une nouvelle façon de penser. Dans ce cas, un scientifique a une bonne idée et écrit à ce sujet pour la partager avec le monde. Ces articles peuvent ensuite être utilisés comme base par d’autres pour réaliser des expériences ou développer de nouvelles techniques. Voici un exemple d’article de recherche.

Ensuite, nous avons des articles de synthèse (review paper) qui rassemblent souvent des dizaines d’études sur un sujet de recherche particulier. Cela est utile pour les scientifiques car ils peuvent trouver dans un seul article un résumé des connaissances actuelles pour un domaine particulier. Ces articles énumèrent les méthodes actuelles pour résoudre un problème, leurs performances, les données utilisés et les possibilités de recherches futures. Ces articles servent également de hub à partir duquel vous pouvez trouver des documents plus spécifiques sur un sujet donné. Ainsi, ces articles sont toujours un bon endroit pour se familiariser avec un nouveau domaine. Voici un exemple d’article de synthèse.

Une conference

Les articles sont publiés dans des revues et des conférences. Les conférences ont tendance à être plus rapides pour réviser et publier des articles. C’est une bonne chose pour les domaines qui évoluent rapidement comme l’informatique. Les revues, en revanche, sont plus lentes mais acceptent des articles plus longs et plus détaillés avec un processus de révision beaucoup plus approfondi. Pour être publié, un article doit être intéressant, pertinent, original, nouveau, clair, concis et reproductible; ce n’est pas facile. Il existe de nombreuses revues/conférences et chacune d’entre elles traite d’un domaine ou d’un sous-domaine scientifique spécifique. Par exemple, Bioinformatics est une revue sur… la bio-informatique, Computers in Human Behavior est une revue sur la façon dont les humains sont affectés par les ordinateurs et Association for Computational Linguistics est une conférence sur le traitement du langage naturel. Cependant, toutes les revues/conférences n’ont pas la même influence.

Ainsi, la littérature scientifique est l’ensemble de toutes les revues, conférences et des articles qu’elles ont publiés.

Publier un article

Le choix du lieu de publication d’un article se fait avant la rédaction et il faut s’attendre à un échec, car certaines revues ont un taux de rejet supérieur à 90 %. Ce n’est pas seulement une question de qualité de l’article, mais surtout parce que les revues ont un espace limité et qu’il y a beaucoup de scientifiques. C’est pourquoi les scientifiques ciblent souvent plusieurs revues et essaient de publier aux meilleurs mais au aussi la ou c’est possible.

Après avoir écrit un article, l’auteur le soumet à une revue ou à une conférence. L’article est ensuite soumis à une révision par les pairs (peer-review). Cela signifie que d’autres scientifiques dans le même domaine (ou dans un domaine proche) lisent l’article et le critiquent. Après la premiere révision, l’article est presque toujours renvoyé à l’auteur avec quelques commentaires sur ce qu’il faut améliorer. Le document est ensuite amélioré par l’auteur qui l’envoie à nouveau à pour être réviser. Plusieurs cycles de révision peuvent suivre et, à la fin, l’article est soit accepté, soit rejeté.

Parfois, les scientifiques donnent un accès public à leurs recherches avant d’être acceptés par une revue ou une conférence. Dans ce cas, nous appelons ces articles « pre-prints » parce qu’ils n’ont pas encore été révisé et publiés.

Naviguer dans l’arbre de la connaissance

Cependant, avoir publier n’est pas la fin de l’histoire, si personne ne trouve votre travail utile, il ne sera pas cité.

Chaque article publié est toujours basé sur des articles précédents qui doivent être cités. Ces articles précédents en citent également d’autres, etc. Ainsi, l’arbre de la connaissance se développe au fur et à mesure que nous faisons de nouvelles découvertes. Dans l’image ci-dessous, nous pouvons voir une partie de cet arbre où chaque nœud est un article et chaque lien est une citation.

Un réseaux de citation (Source)

Les citations sont un bon moyen de naviguer dans la littérature scientifique. Par exemple, vous pouvez lire un article de synthèse qui traite de manière générale un domaine spécifique et y trouver qu’il cite un article intéressant à lire. Vous pouvez également lire un article intéressant et rechercher d’autres articles qui le citent.

Si vous souhaitez consulter des articles scientifiques, google scholar est la solution. Il existe d’autres moteurs de recherche plus spécifiques, mais scholar est souvent suffisant. Il fonctionne comme la recherche standard de Google, sauf que vous y trouverez des articles scientifiques.

Résultat d’une recherche sur Google Scholar

Cependant, la connaissance a un prix. Les grandes revues et les conférences font payer l’accès a leurs articles. Les articles peuvent être vendus pour des dizaines d’euros et les universités paient souvent un montant élevé pour s’abonner à ces revues et avoir accès à l’ensemble de leur corpus. Heureusement, certaines conférences et revues bien connues donnent un accès gratuit, mais malheureusement, la majorité de la connaissance humaines n’est pas accessibles gratuitement.